La femme dans la société Pygmée

Publié le par Beafrika ti mo

Danse femmes pygmees
Danse femmes pygmees

Comme dans beaucoup de nos sociétés, les femmes tiennent un rôle prépondérant dans de nombreux domaines dans la culture et dans la société Pygmées.
S'il est fréquent que tous les membres de la famille participent aux diverses activités afin d’obtenir une meilleure récolte ou un gibier plus abondant, ce sont les femmes qui ont en charge la cueillette et la pêche pour assurer la nourriture quotidienne, spécialement lors de la saison sèche.

Au niveau du campement, les femmes ont également une place prédominante. En effet, passant la plus grande partie de leur temps dans les villages où elles s’occupent des tâches agricoles et domestiques, et sont donc plus faciles à atteindre. C’est la raison pour laquelle elles ont vraiment leur mot à dire dans la société Pygmée, aussi bien à la maison que dans les réunions communautaires. On compte généralement sur elles pour transmettre les messages, rapporter les problèmes ou communiquer sur les préventions (dans le cadre du VIH ou de l’hygiène par exemple) car elles sont en général plus enclines à intégrer des aspects importants pour le développement : elles sont meilleures élèves, elles apprennent à cultiver la terre, à épargner, elles font des projets d'avenir pour elles et pour leurs enfants...
Les hommes, eux, vont en général plus lentement.

Dans la société traditionnelle Pygmée, la femme est aussi synonyme de porteuse de chance; spécialement pour la chasse. En effet, les hommes font tout pour être bien avec leurs femmes car lorsqu'ils vont à la chasse, les femmes font des rites ou cérémonies afin de leur apporter la chance. Et ces croyances perdurent : la femme est et reste le pivot de la société et son influence est grande. L'égalité des chances est un fait chez les Pygmées ; la femme à un droit à la parole, et elle l’utilise.

Et depuis l’introduction de la monnaie dans la vie des Pygmées, c’est la femme qui a pris la responsabilité de gérer l’épargne du foyer. Elle prend donc les décisions concernant achats, ventes et investissements de la famille. Il est également fréquent que la femme ait le dernier mot car c’est elle qui a en charge l’éducation des enfants, la cuisine et les soins à donner, tout comme elle est responsable de la construction des abris pour le ménage à chaque fois que la famille change de campement.
Car ce que peu de gens savent et qui montre le rôle capital de la femme dans la famille, c’est que c'est souvent le nouveau mari qui se déplace pour vivre au sein du campement d’où est originaire la femme. Et cette dernière étant la bâtisseuse donc la propriétaire du foyer, il n'est pas rare dans les disputes conjugales d'entendre la femme crier à son mari de sortir de chez elle s'il n'est pas content.
D'ailleurs lorsque le campement reçoit des invités et que ceux-ci, face à la beauté des habitations demandent l'autorisation de passer la nuit dedans, le mari les renvoie soit vers sa femme, soit leur indique qu'il va demander l'accord de sa femme car c'est sa maison.


La femme Pygmée tient donc un rôle crucial dans la vie du groupe, et ce, à tous les niveaux, même si la société Pygmée a pour habitude générale de valoriser l’individu en tant qu’individu à part entière et non en fonction de son sexe.


Divers source internet et colloques


Le 19 Juillet 2015

Commenter cet article