FABLE : La tortue, l'éléphant, et l'hippopotame

Publié le par Beafrika ti mo

Centrafrique fable tortue elephant hippopotame
Centrafrique fable tortue elephant hippopotame

Un jour, la tortue rencontra l'éléphant qui lui dit en trompettant :
- Ecarte-toi de mon chemin, mauviette, ou je vais te marcher dessus !

La tortue, sans s'émouvoir, resta là où elle était. L'éléphant lui mit le pied dessus, sans pourtant arriver à l'écraser.
- Ne te vante donc pas, Eléphant, je suis aussi forte que toi !

Ainsi parlait la tortue, mais l'éléphant se mit à rire. Alors la tortue l'invita à se trouver là le lendemain matin, sur ce même coteau. Avant le lever du jour, la tortue descendit la pente jusqu'au bord de la rivière; elle y trouva l'hippopotame qui retournait dans son eau après son repas nocturne.
- Monsieur Hippo ! Que diriez-vous d'un petit jeu de lutte ? Je parie que je suis aussi forte que vous.

L'hippopotame se mit à rire, mais il accepta le pari. La tortue déroula une longue corde et dit à l'hippopotame d'en prendre un bout entre ses mâchoires et d'attendre son signal pour tirer. Là, sur l'autre versant, l'attendait l'éléphant qui s'impatientait déjà. Elle lui donna l'autre bout de la corde et lui dit :
- Quand je crierai "hé", tirez, s'il vous plaît. Et vous verrez qui de nous deux est le plus fort.

La tortue alla se camoufler à mi-pente et cria : "Hé !".

L'éléphant et l'hippopotame se mirent à tirer chacun de son côté, à tirer, à tirer, mais ils étaient d'égale force. Et chacun dut admettre que la tortue était beaucoup plus forte qu'il ne l'aurait cru.

N'accepte jamais un pari avec un partenaire en qui tu ne peux avoir confiance. Le tortue laisse aux autres tous les efforts et s'en attribue le bénéfice.

Publié le 02 Février 2016

Commenter cet article