CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.

Publié le par Beafrika ti mo

CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.
CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.
CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.
CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.CENTRAFRIQUE : Sylvain SELEKON - artiste peintre.

Peintre et plasticien Né en 1978, Vit et travaille à Bangui / République Centrafricaine. En 2000, il étudie à l’école nationale des d’arts de Bangui. Il travaille ensuite quelques temps comme peintre, puis il part en 2000 à l’exposition universelle d’Hanovre (Allemagne), il obtient en 2003 le prix jeune talent du centre international de civilisation bantu(CICIBA) dans la section peinture. L’artiste a par la suite travaillé avec Joël NAMBOZOUINA, sculpteur, pour une résidence de création d’art contemporain à l’alliance française de Bangui. Pour la mairie du 4ème arrondissement il participe à la réalisation d’une peinture murale sur le danger des armes à feu. En 2003 l’artiste a été invité par l’organisation intergouvernementale de la francophonie (OIF) à l’atelier de formation et perfectionnement sur les arts visuels de Kinshasa (RDC).

En fin Décembre 2014, il est coincé à la frontière avec le Congo-Brazza, du côté centrafricain, une zone de forêts tropicales. Il est en cavale, fuyant des anti-balakas qui ont juré d'avoir sa peau; il a laissé derrière lui, dans le camps de réfugiés installé sur l'aéroport de Bangui, sa famille et ses toiles. Il exposait et vendait ses toiles dans un centre artisanal face aux bureaux de la Banque mondiale, à Bangui (Republique de Centrafrique).

En attendant, Sylvain est à la frontière congolaise, cherchant un moyen de survivre et de continuer à travailler. Il a la peinture chevillée au corps. REFLEXION de l'artiste sur son travail : " Mon travail est le fruit , d’un dialogue intérieure, une quête qui se réalise pour révéler, les traces de notre culture, de leur donner une forme nouvelle. Le style, mes œuvres naviguent entre le concret et l’abstraction à travers les symboles, les masques, les couleurs, les lignes et truffées des signes, issus du patrimoine culturel africain. "

Commenter cet article