Didier KASSAÏ : " Bangui, terreur en Centrafrique "

Publié le par Beafrika ti mo

Bangui, terreur en Centrafrique : géographie d’un conflit en bande dessinée (La Revue dessinée)

La Revue dessinée (magazine trimestriel qui propose des reportages, des documentaires et des chroniques en bande dessinée) propose à ses lecteurs de découvrir sur son site Internet le témoignage dessiné de Didier Kassaï (illustrateur, caricaturiste, auteur de BD et aquarelliste centrafricain) sur la guerre qui se déroule en Centrafrique, et plus particulièrement à Bangui, la capitale, où il réside.

Sur le site de La Revue dessinée, la bande dessinée est accompagnée d’un dossier présentant quelques enjeux de la République centrafricaine. En 4 épisodes, la bande dessinée propose ainsi une géographie subjective sur la guerre en République centrafricaine.

En suivant le parcours de Didier Kassaï et de ses proches, le lecteur se confronte donc à un témoignage sur l’habiter dans une ville en guerre. « Pour éclairer le vécu des Centrafricains, voici le témoignage d’un auteur de bande dessinée, habitant de Bangui. Didier Kassai est chrétien, mais cela ne faisait pas de différence jusqu’à maintenant. Sa femme est musulmane, mais là aussi, cela ne changeait pas le quotidien de cette famille sans histoire. Leur environnement a basculé l’été dernier, avec les premiers massacres à coloration confessionnelle. Coloration, car les motivations profondes de cette nouvelle guerre pour le pouvoir ne semble guère reposer sur de vrais antagonismes religieux. Il est plutôt question d’appétits politiques, économiques et sociaux » (présentation par La Revue dessinée).

Lire Bangui, terreur en Centrafrique de Didier Kassaï sur le site de La Revue dessinée –>

http://labojrsd.hypotheses.org/1420

Bénédicte Tratnjek · 08/03/2014

Commenter cet article