Didier KASSAÏ : "L'Odyssée de Mongou" 2008

Publié le par Beafrika ti mo

Didier KASSAÏ : "L'Odyssée de Mongou" 2008

Publié une première fois en 2008 aux éditions Les rapides, la BD L’odyssée de Mongou de Didier Kassaï vient d’être réédité chez l’Harmattan BD, ce qui permettra à un large éventail de lecteurs de découvrir cette belle histoire adapté du roman de Pierre Sammy Mackfoy.

Sorti initialement en 1978, le roman raconte les aventures du chef Mongou, du village de Limanguiagna, «au coeur d’une immense contrée sauvage d’Afrique centrale».

Son peuple, les Bandias, vivait modestement et de peu de chose lorsque un Blanc, «comme de la farine de manioc», Danjou, a fait irruption dans leur vie. Cet explorateur va permettre aux Bandias de s’émanciper, selon l’expression consacrée en Occident, mais également de participer aux côtés des autres tirailleurs du continent à la Seconde Guerre mondiale.

Le chef Mongou dévient très rapidement un allié sur lequel s’appuyer, au point de se retrouver un jour à Paris, invité spéciale de l’empire colonial français. Illustrateur, caricaturiste et aquarelliste autodidacte, Didier Kassaï est né le 20 avril 1974 à Sibut, en Centrafrique.

Se voulant un «signe modeste vers un pays aujourd’hui bien meurtri», L’Odysee de Mongou se lit bien grâce à la justesse du récit de Pierre Sammy Mackfoy et aux traits tout aussi justes et précis de Kassaï. D’ailleurs en postface, le directeur de la collection, Christophe Cassiau-Haurie leur rend un hommage bien mérité.

Lauréat en 2006 du Prix africa e mediterraneo de Bologne avec Azinda et le mariage forcé, Didier Kassaï a publié 2014 dans La Revue dessinée, un savoureux récit autobiographique de cinq épisodes, Bangui, Terreur en Centrafrique, disponible sur le site de la revue.

Il est aussi le lauréat du concours panafricain Vues d’Afrique avec Bangui la coquette (festival d’Angoulême). Il a également obtenu en 2009 le Prix du meilleur projet de BD en cours de réalisation avec Pousse-pousse au festival d’Alger.

Commenter cet article