Nos enfants et leur héritage

Publié le par Beafrika ti mo

Nos enfants et leur héritage

Il est temps pour nous de ne plus leur transmettre les vêtements déchirés d’identités morcelées et honteuses.
Cela relève de l’urgence.
Un massacre de l’espoir est en cours derrière les volets clos de nos maisons, de nos appartements, de nos écoles, de nos rues, en nos enfants.
Ils meurent de l’intérieur pour n’avoir pas trouvé de raisons de croire en eux et en ce qu’ils sont appelés à être.
Nous devons leur ouvrir l’avenir, et fonder l’espoir.
Nous devons désapprendre la honte qui nous a été inoculée avant d’être par des définitions de nous largement mensongères et folkloriques.
Nous existons pour être pas uniquement pour respirer. Il nous appartient de nous armer de la science, de la connaissance de notre histoire et d’avancer riche d’elle, riches de sens, riches de nous. Il nous appartient de transmettre l’espoir, de communiquer la vie.»

Chantal EPEE
Présidente Afrodiaspor’Arts – Expressions of Black Cultures

*****

Croquis de Didier Millotte - Bangui, Septembre 2001

Commenter cet article