"BANGUI LA COQUETTE" de Marie-Jeanne CARON

Publié le par Beafrika ti mo

"BANGUI LA COQUETTE" de Marie-Jeanne CARON
" Dans l'écrin des vertes collines

Tu te blottis comme un joyau
Tu t'étires le long de l'eau
Du fleuve couleur d'opaline.

Tu changes avec les saisons

Et tu prends de nouveaux visages
Que ta parure de feuillages
Verts ou roux, donne à tes maisons.

Tes jardins, tes places publiques

Remplies de verdure et de fleurs
Te donnent un air bucolique
Plein de charme et de douceur.

Coquette comme une courtisane,

Tu attires les visiteurs
Et tu leur promets le bonheur
Liant leur cœur avec tes lianes.
Quand le jet d'eau de tes fontaines
Monte dans l'air chaud de la nuit
Il chante tes joies et tes peines
Et murmure ton nom : BANGUI. "

Marie-Jeanne CARON

Poème, bien connu des collégiens centrafricains au lendemain des "Indépendances", dans lequel l'auteur livre ses impressions sur la ville de Bangui capitale de la République Centrafricaine, le 25 mai 1961.
Elle fut le premier proviseur du Lycée de "Jeunes filles" devenu "Marie Jeanne Caron" Bangui - RCA

Commenter cet article